Poèmes

Pays Visages

par Léon Niangaly

Horizons arides
De nos ventres vides
Hérissés d'épis
Poussés de l'ivraie
Plissements de sables
en dômes et minarets
Bordés du Niger
Cernés de Debo
De Lac Faguibine
Parcs de notre faune
Parcs de notre flore
A la lisière des dunes
Plus hautes que le cièl

II

Tombouctou
Galops de El Farouk
Silences de cadis
Vents de sable
Pluies de soleils
Fanions de turbans
Stigmates de Saints
De vieux parchemins
Le ressac des reves
Hérisse ma mémoire
De dômes de Sankoré
De mares craquelées
De pistes éffacées
De paroles Psalmodiées.

Pays Visages 2

Nomades d'Araouane
Voilés de vents
Décriant les clameurs
Des jours versatiles
A l'ombre merridienne
Des palmiers dattiers
Vous rêvez d'une oasis
Où boivent les cygnes
Mirages de déserts
Au delà des ergs

Nuits de l'Azaouad
Fondues en mémoires
Frissonnantes de froid
Dans le ressac des dunes
Tourments de Bellabedji
Sursauts de Gabibi
Du Gourma au Oullimiden

Bellahs de Bellafarandi
Guidaient leurs ânes chenus
D'un desert à un autre
Ma mémoire me guidant
D'une porte à une autre
Pour de nouvelles saisons

J'irai planter sur les dunes
Trois souches de paroles
Quatre refrains de chanson
Mon instinct me guidant
Aux épousailles de la terre

Nomades de touts les vents
Guidaient leurs méharis
D'une oasis à une autre
Pousseront de tous cieux
Tous les épis de mes ans
Semés à tout chant

Je récolterais sur les dunes
Sept étoiles de chanson
Milles gerbes de moisson
Un amour me guidant
d'un soleil à un autre
Aux épousailles de la terre.

Extrait de: 
Chant pour Chant Editions Jamana Bamako 1994


Poème publié et mis à jour le: 24 septembre 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top