Poèmes

Sur le drap de la terre

par Léon Niangaly

Sur le drap de la erre
Taché de grands sangs
Sali de gros mots
Sperme de langage
ou extase des saisons
Je rumine ma rancœur
Et ma rengaine de chagrin
Foutus de parole
Ou enfant de chanson.

Par le pan de la terre
Gravés de mots creux
tissés de vœux pieux
J'accède à la cime du poème
sanctuaire de mots
ou Togouna de rancœur

Nous baliserons l'instant
le temps d'une chanson
pour chasser le mauvais temps
et invoquerons sur la terre
les grandes eaux d'hyvernage
rumeurs de pluies ou épis
de nos grandes eaux.

Extrait de: 
Chant pour Chant Editions Jamana Bamako 1994

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top