Poèmes

Les Ailleurs D’un Délire

par Ahmed Khettaoui

Les ailleurs d’un délire
Ahmed Khettaoui/ Algérie

Pourquoi lorsque je déterre mes droits
Mon sort épluche la peau de ma voie !!
Pourquoi lorsque mes soupirs chantent à haute voix !!
ma détresse chipe ma foi ?
*****
Lorsque je manque mon convoi.
Ma caravane tienne sa promesse
Et tourne autour de mes voies !!
Est-ce que c’est le désastre qui allaite ma sagesse ?.
Ou c’est la déité qui caresse mes émois …
Et devienne ma déesse ?
******
Quand je soupire dans le gouffre de mes malaises
Ma sphère aboie comme un chien !!!.
Le destin transpire ses remords entre montagnes et falaises !!!
Et ma joie, danse à rebours de ses tiens.
Quand je fis mes reproches à mes maux
les cieux s’inclinent devant moi ..
mon ode taquine ses dictions et ses mots .
mes rimes enlacent mes émois .
*******
Pourquoi lorsque j’entends le murmure de l’enfer .
Ma quiétude agite le son du tonnerre .
Quand Sisyphe se détache de sa pierre
Mon élégie injure mes prières .
****
Est-ce que j’ai bridé le roucoulement des tourterelles.
Ou bien j’ai enterré le contenu de mon recueil. !!
Crucifié à bord de mon cercueil. !!!
Ou en, outrance, j’ai insulté mon rival et son orgueil . ??!!!
****
Hélas , mes épopées suintent que des vers et des larmes .
Substituent ma confusion , sa voûte satinée et ses buts .
Tourmentent le sort mon âme.
Hélas , me voilà : graduer ,en vain, Goethe et sa lutte.
ô, poète ,Hélas, ici-bas, la vertu a perdu ses redoutes !!!..
Dans un monde plein de raillerie et de drames.
*******
Ô, poète , jette tes fleurs
ô, consœurs et confrères ,
Les murs ont des oreilles .
ô consœurs, ô confrères ,
soyons vigilants .
agités et parfois ; turbulents
L’ironie grimpe nos murailles .
Tourmente ici-bas ici- nos valeurs .
L’ironie rigide ; brule tes lumières.
Dévore ta sentence ,dévaste ton talent .
Ahmed Khettaoui

Extrait de: 
Pourquoi lorsque je déterre mes droits

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top