Le Penseur et L'éventail, Michel Butor
Poèmes

Le Penseur et L'éventail

par Michel Butor

Dans le musée où je médite

quelqu'un s'évente savamment

brise du Japon murmure de Chine

un touriste d'Extrême-Orient

active flammes de l'enfer

pour éclairer mon Occident

espérant qu'au siècle prochain

ailes et portes s'ouvriront



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top