Poèmes

La Musique (Ix' Siècle)

par Max Jacob

Max Jacob

J'irai donc apprendre à chanter

auprès de la fontaine

avec nos pères moines

auprès de la sirène

de la sirène orante.

Voici la harpe et la cithare

voici la troupe dans la barque

parmi toutes les plantes.

«
Ton père est venu te chercher

votre fils est à vêpres

les moines sont allés herser

d'autres soignent les lépreux

quand les moines sont embarqués

barque pour l'Angleterre

« ton père est venu te chercher

c'est ta sœur qu'on enterre !


Je n'aime que ma harpe ma harpe et ma cithare enterrez donc qui vous plaira

mes frères et mes sœurs mais voilà ! des moines de la fontaine je suis catéchumène


La sirène t'a fait boire son lait ce n'est que de l'absinthe.

Mon fils est devenu bien laid et le diable le tente. »



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top