La Dame de L'Automne, Remy de Gourmont
Poèmes

La Dame de L'Automne

par Remy de Gourmont

La
Dame de l'Automne écrase les feuilles mortes

Dans l'allée des souvenirs :
C'était ici ou là... le vent passe et emporte

Les feuilles et nos désirs.

O vent, emporte aussi mon cœur : il est si lourd !

La
Dame de l'Automne cueille des chrysanthèmes

Dans le jardin sans soleil :
C'est là que fleurissaient les roses pâles que j'aime,

Les roses pâles au cœur vermeil.

O soleil, feras-tu fleurir encore mes roses ?

La
Dame de l'Automne tremble comme un oiseau

Dans l'air incertain du soir :
C'était ici ou là, et le ciel était beau

Et nos yeux remplis d'espoir.

O ciel, as-tu encore des étoiles et des songes ?

La
Dame de l'Automne a laissé son jardin

Tout dépeuplé par l'automne :
C'était là...
Nos cœurs eurent des moments divins...

Le vent passe et je frissonne...

O vent qui passes, emporte mon cœur : il est si lourd !



Poème publié et mis à jour le: 12 juillet 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top