Élancés..., Michel Deguy
Poèmes

Élancés...

par Michel Deguy

Elaucés ils s'enlacent, l'amour et la comparaison !

L'amour compare la comparaison qui aime louer avec des anaphorcs

et la lyre saphique tisse l'incomparable beauté des bords^ à contre-jour d'une éclipse de l'Etre

(or m'éloignant en barque de l'île-hôtcl

— aube que tu saluais à la fenêtre d
Udaïpur —

nous n'étions pas sortis du conte

mais protégés, édifiés même

par une constante de
Propp plus belle

que les trophées photoscopiques)

Ce sera toujours trop tôt toujours trop tard donc c'est maintenant le

trop tardif et trop prématuré adieu



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top