Au Port, Michel Deguy
Poèmes

Au Port

par Michel Deguy

Celui qui de la jetée grasse et rincée saute sur le bateau refusé par l'énorme épaule de houle, dans l'essaim des bourrasques, les ongles retournés contre le
grès gorgé d'embruns, il défaille presque de joie parce qu'il amarre encore avec un lien de muscles la lourde felouque complice qui lui casse les tibias.

Il n'a jamais cru que l'eau noire ou l'urne de l'abîrne l'appelaient pour plus qu'un court instant — mais interminable — de douleur et de panique absolues.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top