Poèmes

Au Lit des Continents

par Patrick Berta Forgas

Imaginer le diable
avec des ailes, dérange !

Tout au long des poussières
sont enfouis les secrets.

Des démons au carrefour
pour colorer la direction
des cœurs …

Il s’agit de l’avenir doux,
de la patience qui s’endort !

Prendre le ciel
pour un coffret d’ombres
et y ranger d’ultimes solutions.

Un nuage saigne …
____________________________

Aujourd’hui,
les étoiles ont fait l’alliance
et l’arc a perdu le ciel …

La mort est une sœur amère.

Le manifeste rêve
des territoires orphelins,
quand fondent les mirages
sur la douleur des murs !
____________________________

Les arbres s’impatientent
et voici les brumes
du meurtre des peuples racines …

Les déserts, même, pleurent
la fin des continents.

Les heures se retiennent
et imaginent le leur nécessaire
à prolonger le temps.

Le sommeil s’est posé
pour ne plus à voir
le destin des incidents …

© Patrick Berta Forgas & N.A.D.A. Mai 2012.

Extrait de: 
Inédit (L'Harmattan. Ed)



Poème publié et mis à jour le: 10 janvier 2013

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top