une mélodie poème de vincent becasse
Poèmes

une mélodie

par vincent becasse

Quelques rochers pour contrer les vagues brusques,
Asile d'une colonie de mollusques,
Horizon de pastel aux essences feutrées,
L'aube s'évade de son piège calfeutré.

Lui, seul sur la plage des couleurs s'ennivre.
Dégradé de gris déjà quelques notes bleues,
Le laiteux soleil qui réchauffe le givre,
Ses pieds qui respirent sur ce parquet sableux.

Quelques pierres dans la mer à peine noyées,
Petits crustacés y maçonnent leur foyer.
Panorama d'huile pigmenté de chaleur,
L’aurore s'avive de brûlantes couleurs.

Elle, intime sur le sable sous le charme.
Ses cheveux orangés par le carmin ardent,
Phébus zèbre la coupole de ses armes,
Elle se sent ressusciter son corps trépidant.

L’un et l'autre l'associant à son paradis,
Ils fredonnent en accord cette mélodie.
Belle chanson contant un amour éperdu,
Douces minutes en cet automne perdu.

Sur une plage célèbre de Normandie,
Lui les yeux rêveurs accroché à cet instant,
Sans adieu elle a disparu comme un bandit,
En une seconde c'est arrêté le temps.

Sur le sable chaud du bord de mer catalan
Elle, le regard passionné tourné vers demain,
Savoure ce vertueux sentiment nonchalant,
Rêve d'un amour emprunté de lendemain.

Encore un clin d'œil et le jour se lève,
Il faut reprendre sa place de bon élève.
Un dé de magie se mélange au désir,
Le songe s'éclipse sur ce dernier plaisir.

Chacun en face du scintillement de l'autre,
Leurs reflets dans une danse éphémère,
Chacun laissant vivre sa passion de l'autre,
Leurs ombres se volatilisent sur la mer.

L’un et l'autre l'associant à son paradis,
Ils fredonnent en accord cette mélodie.
Belle chanson contant un amour éperdu,
Douces minutes en cet automne perdu.


Poème publié et mis à jour le: 20 fvrier 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top