Poèmes

Un Point, C'est Tout

par Henri Michaux

Henri Michaux

L'homme — son être essentiel — n'est qu'un point.
C'est ce seul point que la
Mort avale.
Il doit donc veiller à ne pas être encerclé.

Un jour, en rêve, je fus entouré de quatre chiens, et d'un petit garçon méchant qui les commandait.

Le mal, la difficulté inouïe que j'eus à le frapper, je m'en souviendrai toujours.
Quel effort!
Sûrement, je touchai des êtres, mais qui?
En tout cas, mes adversaires furent défaits au point de disparaître.
Je ne me suis pas laissé tromper par leur apparence, croyez-le; eux non plus n'étaient que des points, cinq points, mais très forts.

Autre chose, c'est comme ça que commence l'épilepsie.
Les points alors marchent sur vous et vous éliminent.
Ils soufflent et vous êtes envahis.
De combien de temps peut-on retarder sa première crise, je me le demande.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top