Poèmes

Un blaireau est mort au bas de la pente

par Jean-Michel Bollet

Un blaireau est mort au bas de la pente
Ou de la côte qui mène chez la
Maison de Denis mari de Sheila
Qui veut se pendre à sa propre charpente
Et près du jardin le chien attaché
A les pieds blessés son nez s’est taché
En léchant du sang dessous une griffe
Et Sheila va dans sa vieille Peugeot
Discuter avec Fred et un peu Jo
De son Denis un gentil escogriffe

A son retour, elle aperçoit la corde
Qui tient en son nœud son sot de mari
Et ne sait si ce nicodème a ri
Sans qu’il entendît ô miséricorde
Te voici aussi mort que le blaireau
Et notre bon chien a mis son flair au
Bout de ses pieds où du sang lui coule
Alors je reprends ma bonne Peugeot
Pour parler avec Fred et un peu Jo
Et se taira leur pigeon qui roucoule.



Poème publié et mis à jour le: 16 novembre 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top