Poèmes

Tu es toute la vie

par Jean-Michel Bollet

Tu es toute la vie et toute la vie t’aime
Après t’avoir choisi comme essentiel thème
En sachant qu’elle ne peut pas faire autrement
Que de te conserver quand un cher autre ment.

C’est elle seule qui est ta bonne compagne
A la montagne, en ville, à la mer, en campagne
Et tu n’es pas déçu que cet ange gardien
Te suive à la suite de ton pas quotidien.

La vie habite avec toi : tu es sa demeure ;
Sous ton toit tu fais tout pour ne pas qu’elle meure ;
Si elle s’affaiblit, tu es aux petits soins
Et te rends attentif à ses moindres besoins.

De son côté, elle te pousse vers l’avant
D’autant que par moments, manque un souffle de vent
Et quand tu dois aller à la neige en Norvège
Tu lui demandes : « dis, resté-je ou bien y vais-je ? »

Je vous regarde, je vous suis et je souris
A l’idée d’être une minuscule souris
Qui épierait vos joies, vos pleurs, vos doux mensonges
Dès le lever du jour jusqu’aux nuits dans vos songes.

Un jour, ta vie ne se sentit ni bien ni mal
Après avoir croisé un drôle d’animal ;
Elle s’est confiée le soir dans votre chambre :
« J’ai le sentiment qu’un loup viendra en décembre. »

Mais, c’est un mois plus tôt que la bête eut son corps
Et que tu es parti dans le même décor.
Depuis, je vous ai mis au centre de mon ventre
Afin que mon cœur vous aime et que rien n’y entre.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top