Poèmes

Tu avais donné plus

par Jean-Michel Bollet

Poète, ou prétendu tel, prends-en ton parti :
Après être venus, ils sont vite partis
Voir le raisin qui fut changé en vin à boire
Quand ton verger n’a rien à donner qu’une poire.

Tu n’es pas parvenu à les désaltérer :
Ils se sont moqués ces buveurs invétérés !
« Nous proposer le jus d’un fruit aussi peu noble
Alors que les Dieux ont fait pousser le vignoble ! »

Le breuvage sacré qui fait tourner la tête
N’était pas entré dans tes veines de poète ;
Tu pensais qu’à la soif il suffisait de l’eau
Quand droiture et blancheur contentent le bouleau.

Tu avais donné plus : la pulpe et le nectar
Qui ne peuvent plaire au bâtard, à l’avatar ;
Ton dédain est sans fin et ta peine est amère :
Qu’ils boivent la mer en maudissant père et mère !



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top