Poèmes

Tristesse

par François Sauvageot

En ce jour de douceur,
Je voudrais être heureux,
Partager ton bonheur,
En ami valeureux.

Célébrer la naissance,
De cet évènement,
En louant ta constance,
Et ton enfantement.

Tu dois être si fière,
A l’idée d’être mère ;
Le bonheur d’un parent,
Que d’attendre un enfant.

Mais je suis égoïste,
Et ne puis qu’être triste,
Quand celle que j’aimais,
Disparaît à jamais.

Je ne serai jamais,
L’ami que je devrais ;
Amant je resterai,
Jamais je n’oublierai.

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top