Renart le Bestourné, Rutebeuf
Poèmes

Renart le Bestourné

par Rutebeuf

Renars est mors :
Renars est vis !

Renars est ors,
Renars est vils :
Et
Renars règne !

Renars a moult régné el règne ;

Bien i chevauche a lasche règne,
Col estendu.

L'en le devoit avoir pendu.

Si com je l'avoie entendu,
Mes non a voir :

Par tens le porrez bien savoir.

Il est sires de tout l'avoir
Mon seignor
Noble,

Et de la brie et du vingnoble.

Renars fist en
Costantinoble
Bien ses aviaus ;

Et en cases et en caviaus

N'i laissa vaillant deus naviaus
L'empereor,

Ainz en fist ovre pecheor.

Par pou ne le fist pescheor
Dedenz la mer.

Ne doit l'en bien
Renart amer.

Qu'en
Renart n'a fors que l'amer :
C'est sa droiture.



Poème publié et mis à jour le: 16 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top