Poèmes

Portraits de Betty

par Jacques Prévert

Visa des visages vies dévisagées passeports pour les étrangers

Il n'y a pas de miroir objectif pas plus que d'Objectivité c'est dans la glace des autres que parfois on se reconnaît

Ici

but le mur où chacun se ressemble

en particulier

tous ressemblent tous ensemble

à
Betty

qui les a rassemblés.



Poème publié et mis à jour le: 31 juillet 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top