Paul Arène - Poèmes de Paul Arène
Poèmes

Paul Arène

Oeuvres poétiques

Biographie de Paul Arène

Paul Arène de son vrai nom Paul-Auguste Arène (Sisteron, 26 juin 1843 - Antibes, 17 décembre 1896) était un poète et écrivain français. Il a été enseignant aux lycées de Marseille d'abord, puis à Vannes. Un court texte théâtral joué avec succès à l’Odéon, Pierrot héritier, l’incita à quitter, en 1865, l’université de journalisme. Il avait 23 ans. Il commence à collaborer dans un premier temps dans Le Figaro Littéraire et compose ses premiers poèmes provençaux qui paraissent dans Almanach Avignonnais de Joseph Roumanille.
Le sujet de tous ses textes théâtraux provençaux est tiré des particularités des coutumes ou des paysages de sa région natale Sisteron. En français, Paul Arène a publié son Parnassiculet, ce qui lui a valu des inimitiés vitales. Les auteurs du Parnasse ont été appelés 'les derniers Turcs qui ont oublié, ou peut-être même du tout ignorer, que le carnaval romantique est fermé depuis trente ans'. Comme Octave Mirbeau le révéla en 1884, Paul Arène collabora activement avec Alphonse Daudet à la rédaction des chroniques provençales publiées par L'Événement et rassemblées ultérieurement sous le titre 'Les Lettres De Mon Moulin'.
En 1868, Paul Arène écrivit ce qu'il reste de son chef-d'œuvre, Jean des Figues. Après 1870, il écrivit des chroniques, des récits, des poèmes, notamment Mobilier Scolaire (1886), Au Bon Soleil (1880), La Cage Dorée (1896),. Viennent ensuite Le secret de Polichinelle (1897), Le Midi bouge (1891) et Noël! Pour un album d'enfant (1894).

Consulter tous les textes mentionnant Paul Arène

Poèmes de Paul Arène


Paul Arène

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top