Poèmes

Monseigneur le Duc de Bourgogne

par Jean de la Fontaine

Jean de La Fontaine

Pour plaire au jeune
Prince à qui la
Renommée

Destine un temple en mes écrits.
Comment composerai-je une fable nommée
Le
Chat et la
Souris?

Dois-je représenter dans ces vers une belle
Qui, douce en apparence, et toutefois cruelle.

Va se jouant des cœurs que ses charmes ont pris
Comme le
Chat de la
Souris?

Prendrai-je pour sujet les jeux de la
Fortune?
Rien ne lui convient mieux : et c'est chose commune
Que de lui voir traiter ceux qu'on croit ses amis
Comme le
Chat fait la
Souris.

Introduirai-je un
Roi qu'entre ses favoris
Elle respecte seul,
Roi qui fixe sa roue,
Qui n'est point empêché d'un monde d'ennemis.
Et qui des plus puissants, quand il lui plaît, se joue
Comme le
Chat de la
Souris?

Mais insensiblement, dans le tour que j'ai pris.
Mon dessein se rencontre; et, si je ne m'abuse.
Je pourrois tout gâter par de plus longs récits :
Le jeune
Prince alors se joueroit de ma
Muse
Comme le
Chat de la
Souris.


Que Pensez-Vous de ce Poème?

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top