Poèmes

Ma Nébuleuse

par Caroline Baucher

sous les yeux chavirant de la nuit,
à l'heure ou les pâles ombres du matin
emmèneront au loin mes rêves de satin,
tu viendras, en mon coeur, sans un bruit

tu souffleras à mes pensées nébuleuses
des brises de rosée virginales
faisant tomber, en un dernier râle,
les dernières étoiles de ma nuit rêveuse

douce chimère, à mes yeux émerveillés,
pourquoi t'évaporer devant mes yeux d'enfant.
moi, qui pour toi toute ma vie ai veillé

mélancolie aux doigts de fée
pourquoi m'as tu abandonnée
moi qui pendant toutes ces nuits t'aimais tant

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top