Poèmes

La Fin

par Yves Petident

La fin ne dit rien de ce que fut le chemin
Parcouru, la route empruntée, le parfum
De la découverte de chaque lendemain ;
De la trame, du fil, elle ne reflète rien.

A la fin, je préfère le commencement.
A tout prendre, ne me donnez que le début
Du conte, j'en inventerai le déroulement,
La chair, le rythme et le flot inintérompu

D'adieux ne venant point. Oui, la vie road-movie,
Une quête dont le but n'a point d'intérêt
Au regard du long périple qui y conduit.

A tout céder, prenez l'épilogue. Il plaira
Ou non, cela ne me procure aucun effet.
La fin ne montre rien qu'on ne connaît déjà.

Extrait de: 
La fin ne dit rien de ce que fut le chemin


Poème publié et mis à jour le: 22 dcembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top