Je l'embrasse pour lui clouer le bec poème de Jean-Michel Bollet
Poèmes

Je l'embrasse pour lui clouer le bec

par Jean-Michel Bollet

J’embrasse sa bouche pour lui clouer le bec
Qui ne fait que parler à tort et au trouvère
Séducteur s’il en est malgré son air sévère
Et ses dents à croquer biscotte et biscuit sec

D’ordinaire je ne cloue qu’avec un outil
Un tableau mural ou une boîte à chaussures
En m’étant revêtu d’un habit de coutil
Qui peut me protéger d’hasardeuses blessures

Cette fois-ci tant pis c’est d’une autre façon
Que je ferme son bec qui remplace sa bouche
Quand un trouvère lui parle et partant lui bouche
La respiration avec son limaçon

Cette fois-ci elle me dit mon troubadour
J’ai senti ton haleine et la chair de ta langue
Qui veut bien me chanter et la Nive et l’Adour
Sous un cerisier blanc qui embaume la mangue.


Poème publié et mis à jour le: 30 janvier 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top