Il n'a pas de malice poème de Jean-Michel Bollet
Poèmes

Il n'a pas de malice

par Jean-Michel Bollet

Il n’a pas de malice et de méchanceté
Et n’est pas engagé dans la lutte finale
Il aime le vent quand même son chant se tait
Et quand la pluie le lève à l’heure matinale

Il prie au moment où la nuit vient l’endormir
Qu’un ange blanc du ciel descende et lui confie
Qu’il le rassurerait s’il le voyait frémir
Devant le Malin dont il sait qu’il se méfie

Il rit quand il entend la mésange et les cris
De ses fils oisillons réclamant leur pitance
Et vite il prend sa plume et voici qu’il écrit
Au sujet de ce qu’il est de grande importance

Il marche et ne sait pas le nombre de ses pas
Et ne compte pas les rayons de l’astre-étoile
Réchauffant les chardons dont les piquants appas
Se laissent dessiner ou peindre sur sa toile

Il s’est levé la nuit quand sa vache a vêlé
Et qui pour sauver son veau a baisé* la morte
Alors tourné vers Dieu il lui a révélé
Que vu son niveau il devait ouvrir sa porte

Il s’était laissé par la colère emporté
Sans que n’occupât un traître mot sa pensée
Et puisqu’auparavant s’étant bien comporté
Cette outrance lui fut largement compensée

Il n’a pas de malice et de méchanceté
Et Dieu sait le combler de sa bonté sans borne
Il aime le vent quand même son chant se tait
Et quand l’escargot à la pluie lui tend sa corne.

*Embrassé


Poème publié et mis à jour le: 28 janvier 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top