Hormis le silence par Maria Zaki et Jacques Herman
Poèmes

Hormis le silence

par Maria Zaki et Jacques Herman

Pour entendre l’infini
Chaque être
Vit à son rythme
Ou vif ou alangui
(M.Z.)

Si les sons étaient fiables
Et les mots immuables
Le monde se viderait
De son mystère
(M.Z.)

L’oreille comme l’aile
De l’oiseau vient à se tendre
Elle ne perçoit pour bruit
Qu’un murmure du vent
Tout ce que l’on veut prendre
Depuis longtemps est pris
(J.H.)

Si la montagne parlait
Elle ne saurait guère
Ce qu’elle devrait
Dire ou taire
(M.Z.)

La parole est un mur
De sable qui s’altère
Et rien sur cette terre
Jamais ne perdure
Hormis le silence
(J.H.)

Extrait de: 
Hormis le silence (Poésie entrecroisée, L’Harmattan, 2017)

Que Pensez-Vous de ce Poème?

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top