Poèmes

Forgerons du désir

par Jacques Viallebesset

Que les tisserands de rêves
Inventent un autre futur
Tout au long de la rivière
Où nos espoirs se sont noyés
Dans des flots de larmes de sang

On est revenu de si loin
D’où sont mortes nos illusions
Qu’il faut bien tenter d’élargit
Encore l’horizon humain
Et les frontières de la vie

Là se lèvent les forgerons
Du désir et de la joie d’être
De vrais camarades viendront
Et des femmes dans le regard
Desquels il fera bon vivre

Il est toujours temps d’être heureux
Tant qu’une aube est à venir
Et le monde à recréer
La terre est une île aux trésors
Dans un océan d’étoiles.

Extrait de: 
Ce qui est épars. Editions Le nouvel athanor

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top