Poèmes

Danser sous la lune

par Jacques Viallebesset

Amour

à Catherine. S

Dans l’immense nef qui s’ouvre sur le vide
Les hommes sans temple ne croient plus leurs rêves
Qui ne voit au-delà de l’horizon est mort
Les cœurs meurent au soleil des moissons

Goupil sort de son terrier au crépuscule
Pour danser avec sa dame sous la lune
Inventant sur la neige un brasier d’été
Les hommes sont morts de lâche résignation.

Extrait de: 
Ce qui est épars. Editions Le nouvel athanor

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top