Exil, Paul Neuhuys
Poèmes

Exil

par Paul Neuhuys

Pauvre nature assoiffée trop prompte à voir une fée dans une catin surchauffée.

De même que chez les filles, filles d'amoureuse vie, il croit rencontrer
Sylvie,

exilé sur son îlot,

il voit écumer des flots

la cavale d'Uccello.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top