Poèmes

Doit-on refermer la porte ?

par Jean-Michel Bollet

Le chat vivant est mieux qu’une tigresse morte ;
A part se sustenter, tout n’est qu’ombre et buée ;
Quand nous devenons vieux, la paresse est si forte
Que nous sommes tentés de sombrer en fumée.

Doit-on se relever pour refermer la porte
Laissée, par volonté, ouverte au crépuscule ?
Moi, je fus élevé – que le diable m’emporte –
A vivre délaissé, inerte et minuscule.

J’aimerais, d’un seul bond, m’engloutir dans la morte
Pour qu’on ne parle plus de mon vivant mort-né ;
Je ne fus pas très bon et pire, en quelque sorte :
Courbatu et perclus de vent mais pas borné !

J’entends, j’entends parler de l’immortalité
Qui viendrait pour toujours martyriser mon âme ;
Je tends à écarter cette immoralité
De me priver du jour où j’éteindrai ma flamme.



Poème publié et mis à jour le: 11 fvrier 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top