Poèmes

Demandons trop pour avoir peu

par Jean-Michel Bollet

Demandons trop pour avoir peu
Au bon Dieu qui fait ce qu’il peut
En accordant l’élémentaire
Nécessité alimentaire
Du corps autant que de l’esprit
En y mettant le juste prix
Et sans souci de marchandage
Par la ruse ou le bavardage.

Voulons plus pour avoir assez
Sur le chemin qui est tracé
Dans la beauté d’un paysage
Rendant l’humain serein et sage
Aux côtés de la liberté
Marchant vers l’espoir déserté
Sans céder au sentier sauvage
Où tout appelle à l’esclavage.

Attachons-nous à la rigueur
Pour conserver une vigueur
Apte à porter sur les épaules
Le monde rond entre ses pôles
Et soleils, pluies, neiges, gels, vents
Nous découvriront bien vivants
Sans vouloir que s’économise
Le torse nu sous la chemise.

Torturons la facilité
Menant à l’indocilité
D’une âme naguère exemplaire
Qui commence au corps à déplaire
Et cousons de filins d’acier
L’armure impossible à scier
Pour qu’aucun poison y pénètre
Et laisse la Reine en peine être.

N’édulcorons pas la candeur
Du profond désir de grandeur
Et si le rêve au lieu d’un songe
Entraîne le vrai au mensonge
Tâchons de rester éveillés
Sans cesser d’être émerveillés
De l’inouïe beauté d’un ange
Auquel on chante une louange.



Poème publié et mis à jour le: 05 fvrier 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top