Poèmes

Delice dans la Nuit

par Zobiri Ahlem

La faiblesse se consume dans les mots, et la vie se résume à ce simple désire de t’avoir
Mon chemin se trace à la cloche de tes pieds, que même un sourd arriverait à adopter
Et mon destin s’écrit auprès du tien, qui le fuit sans relâche
Mes espérances te courent après, et mes yeux te couvrent de couleurs
Mon imagination te dessine belle, et mon âme te voie tel une princesse
Mon cœur se couche sur ton oreiller, et se fixe sur ton visage
Mon corps te réclame toi et ta peau, se résignant à caresser ton image
Se plonge dans le désespoir d’une simple rencontre
Mes mains cherchent les tiennes, mais ne trouvent qu'un vide interdit
Enfin je voie un sourire au loin, et mes lèvres gouttent au bonheur
Mon corps se gèle, anéantit par ta froideur
Mes mains te parcourent en douceur, de peur de te blesser
Mes lèvres se font précisent, et rejoignent le paradis
Mon âme se fait vide et retrouve sa lumière
Détacher un instant de toi, je te cherche malgré moi
Tes mains se redressent, et prennent le fruit de l’attente
Tu brûles mon cœur de mille feux ardents, tu consumes mon âme et tu pénètres mon cœur
Femme je te dis halte, car mon corps est affaiblit
Et ne cherche que tes bras, pour s’y reposer.

Extrait de: 
Autant en dise mon âme

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top