Poèmes

Ce Chemin qui Glisse

par Régis Boury

Avant que cette chère vie finisse
Prenons, si tu veux, ce chemin qui glisse
Par là au-devant de nous, musardons,
Au fil du beau printemps en ses chardons ;

Un chêne ombrageux offrira fraîcheur
A nos âmes assoupies, quand l'été
Plombera une truite et son pêcheur
Sur la rivière alanguie, éclatée.

Que de joie, ce grand cri de la nature !
Sous ce vaste ciel que rien ne sature,
Rêvons un peu, étendus sur la mousse,
A l'eau de fontaine qui coulera douce.

Aant que ne s'enfuit ce lâche jour
Pâli, nous annonçant déjà l'automne,
Rentrons vite abriter sous l'abat-jour
Rassurant notre regard bleu qui tonne.

19 mars 1998

zadig 92000

Extrait de: 
mon second recueil de poésie "Aux quatre vents 2"

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top