Poèmes

La Camargue et le Hoggar (Trop D'eau ou Pas Assez)

par Régis Boury

Pays de vents, d'eaux vives
Où courent chevaux et taureaux ivres :
Vaste plaine aimée, oubliée des dieux
Endormie entre ses deux rives...

(Pour faire un château,
Prends ta pelle et ton seau.)

... Pays de sable, grand désert brûlant
Où le cri s'entend, résonne, se perd
De montagne en dune
Au rebond du mauvais gré d'Echo,
Caprice d'humeur à la dame Fortune.

regarde !
Ecoute !

26 janvier 1998

zadig 92000

Extrait de: 
mon second recueil de poésie "Aux quatre vents 2"

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top