Poèmes

Calanque

par Okba Naji

Calanque

Sous nos pieds éculés
Quelques lacets plus haut
Des couleurs encore ivres
Etincellent alentours
Flanqués sur les collines

Dérobés aux regards
Au tout premier abord
Le bruit apaisant
Sous les ombrages frais
Qui voilent le lointain

On entendait tout bas
Rôder des flots en blocs
Et battre pesamment
En quête de je ne sais quoi
Sur ce dallage chaud
Aux maints replis de fleurs

Sur ces antiques gradins
Rosis par le temps
Et les pas du pêcheur
La vérité est là
Tout autour de nous
Dans la Mémoire
A bientôt effacée

Au gré des paysages,
Une partie des sentiers
Sur ces masses jaillies,
Fragiles filaments,
Se découpent sur la mer

Marche après marche
On gagne un bout de ciel
Sur ces crêtes couvertes
Où les ombres par degrés
Déclinent sous la nef
Des tranches de pinèdes

Humbles galeries
Où rayonnent longtemps
Les aubes matinales
Où les vagues rampantes
Rendent un fidèle hommage

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top