André Villers, Jacques Prévert
Poèmes

André Villers

par Jacques Prévert

André
Villers est un cameraman de la réalité secrète des objets usuels et dépareillés.

Avec les ailes d'un nez ou celles d'un moulin, d'un château, et une paire de ciseaux, il fait des oiseaux.

Avec ces oiseaux, ses ciseaux, et des images de choses et autres machins-choses, il fait des pieds et des mains, des clins d'œil, un sourire en coin.

Avec ce sourire, il fait de surprenants petits visages humains et, très souvent, de préférence, féminins.



Poème publié et mis à jour le: 08 juin 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top