A Quai, Blaise Cendrars
Poèmes

A Quai

par Blaise Cendrars

Blaise Cendrars

Au revoir mes bons amis
Au revoir
Rentrez vite à
Sào-Paulo avant la nuit
On parle une dernière fois des mitrailleuses de la révolution

Moi je reste seul à bord de ce grand bateau hollandais plein d'Allemands de
Hollandais d'Argentins enfantins brillants cosmétiques et de 2-3 faux
Anglais

Les émigrants espagnols rentrent dans leur pays

Ils ont gagné un peu d'argent puisqu'ils peuvent se payer un billet de retour et ils ont l'air bien content

Un couple danse au son d'un accordéon

C'est encore une jota



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top