À mon épouse, poème de Okba Naji
Poèmes

À mon épouse,

par Okba Naji

À mon épouse,

Un voile sableux se lève
Qui vient du vent rider
Nos deux fronts assaillis
Et nos yeux demi-clos.
Quand sa voix qui ruisselle
Et murmure de douceurs
Mon œil étincelle
C'est vivre près d'un ruisseau
Du berceau au tombeau.

Ce temps n'est plus
Qui a fui comme un songe,
Comme un vent de sable
À hâlé la campagne
Car l'heure trouble
Me voit seul et meurtri
Et je puis comparer
Ce frêle souvenir
Aux volutes légères
Que l'aurore soulève
En gorgée de lumière...
Naji Okba


Poème publié et mis à jour le: 10 juillet 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top