A M. D'ambrun - Sonnet, Cesar de Nostredame
Poèmes

A M. D'ambrun - Sonnet

par Cesar de Nostredame

Dieu force en ta bouche tonnante,
Comme par deux clairons divers
Est à l'oreille des pervers
Trompe horriblement estonnante.

A rebours harpe résonnante,

Des
Hymnes, des chants et des airs,
Soubz des beaux et célestes vers,
A l'Ame aux vertus s'adonnante.

Tout tels au jour remply d'effroy,
A ce grand jour de ce grand
Roy
Que suyvront foudres et tempestes

Deux anges divers en habis,
Iront séparant tes brebis,
Des
Boucs avec mesmes trompettes.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top