11.11.11 poème de Jean-Michel Bollet
Poèmes

11.11.11

par Jean-Michel Bollet

Le onze du onzième mois de deux mil onze
Est coulé dans le bronze.
On ne rencontrera plus cette date-là
Mais l’Allemand cent ans plus tôt dit « halte-là,

Viens un peu par ici, je t’ai vu petit gars,
Tu va voir les dégâts. »
Et pan ! le coup s’en va, le jeune homme s’effondre
Dans la neige sale qui commençait à fondre

Et tout son long s’allonge avec une main rouge
Qui tient son flanc qui bouge
Sans pouvoir arrêter le vivant flot de sang
Entassé dans son corps parfait d’adolescent

Et sans pouvoir crier « je vais mourir maman :
Quel terrible moment ! »
Car une autre balle a fracassé sa mâchoire
Et a cessé sa trop jeune et trop courte histoire.


Poème publié et mis à jour le: 29 novembre 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top