Silence de Vie, Jacques Prévert
Poèmes

Silence de Vie

par Jacques Prévert

Je ne veux rien apprendre

Je ne veux rien comprendre ni retenir

de morte voix

Je ne veux plus entendre

ce vacarme sourd et muet de phrases et de chiffres de nombres et d'idées

Depuis longtemps déjà et même en se taisant la vie chante avec moi quelque chose de beau

Je n'entends pas votre langage

Je refuse un autre cerveau dit l'enfant

L'enfant sauvage.



Poème publié et mis à jour le: 12 juin 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top