Quartier poème de Eric Dubois
Poèmes

Quartier

par Eric Dubois

Un œil
qu'on ouvre

Le poids du temps
la bouche

Le bras qui
la rue est pleine

se tend
pleine de gens exilés

On dirait
s'accroche à vos chaussures

Une impression comme ça
des gens exilés

C'est ce que j'ai vu
la bouche

Qui demande
l'autre bras aussi

Des gestes
se tend

Qui emplissent l'espace
vision familière

D'un quartier tant de fois
il y a l'eau

Traversé
de la rivière

Les commerçants attentifs
sans vous en apercevoir

Extrait de: 
« Mais qui lira le dernier poème ? Suivi de C'est encore l'hiver et Radiographie» Publie.Papier


Poème publié et mis à jour le: 31 aot 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top