Poèmes

L’unite Seule

par Eric Dubois

Surprendre
A hauteur de vue
L’origine du temps
Quelque chose

Pourquoi laisser les
Rêves
De la véranda on distingue
Les rumeurs de la
Nuit

Fendre le bois sur le billot
Et la paume ouverte
Toujours l’unité seule
En commun les avatars
Si

Le lyrisme de l’outil frappe
Le cœur de l’ouvrier
Quelque chose
Ou quelqu’un
Tes pensées seront les miennes
Appartenir

C’est ainsi que
L’on remue ciel et encre
Dans le fond du puits

Extrait de: 
« L’âme du peintre » aux éditions Encres Vives dans la Collection Encres Blanches.

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top