Poèmes

Parler au Vent Hivernal

par Abderrahmane Amalou

Debout comme s'il reçoit
A la muse d'un orateur
La faible proie trop excitée
Par les gens ,le bruit, l'effroi...
En brodant le mot-tuteur
En quête du vivier de pensées!

S'arranger à plus voir
Les alarmes dans le brouillard
D'où émerge cette bonne main
Qui,d'un tour,sait éblouir
Et fait tout pour retenir
Les pas de son bec fin!

Ainsi le vent hivernal trône
sur le côté dévoilé
Qu'avant,ont tenté les passe-temps
Qu'en ce jour,pour peu,se donne:
Il dénonce du fond du grenier
Une à une ,les maigres saisons!

Extrait de: 
Parler au vent hivernal (Extrait- Editions Voir par le Savoir Algérie,2013)

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top