Poèmes

Ciel Divers

par Caroline Baucher

Le ciel à la tête dans les nuages :
il en a oublié la réalité du temps,
et, pour se lever, prend tout son temps.
Il aurait voulu une vie sans nuage.

Le ciel a, ce soir, la tête dans les étoiles :
il en est toute à sa rêverie
quand la lune lui sourit.
Il aurait voulut une vie les yeux plein d'étoiles.

Le ciel a plus d'une corde à son arc
pour nous faire voir des astres
et nous faire oublier les désastres.
Le ciel aurait voulut une vie sans parque.

Le ciel a, hier matin, lavé tous ses soucis.
il s'est arc bouté à la terre
pour les mettre en terre.
Le ciel aurait voulu une vie réussie.

Le ciel a, ce matin, mis ses lunettes.
Il est ébloui par la vigueur du soleil
qui lui donne une belle couleur de miel.

Le ciel est, ce matin, bien tête en l'air.
Il doit remettre de l'ordre dans ses idées
et quelques mystères élucider :
il a connu toutes les ères.

Le ciel a, malgré tout, relevé la tête
quand le soleil lui faisait grise mine
et de gris parfois il fulmine
le ciel aurait voulu une vie sans prise de tête.

Le ciel a, ce matin, les idées bien brumeuses.
Il a passé une nuit blanche
et a drappé la terre d'une nape blanche.
Le ciel aurait voulu une vie fastueuse

Le ciel a eu, aujourd'hui, avec le temps quelques heurts.
Il est passé en cou de vent et à balayé les ans :
le ciel aurait voulu une vie sans heures.

Le ciel a été bien généreux :
il a fait croire pour une nuit
que s'envolaient tous nos ennuis
Le ciel aurait voulu une vie au front moins nuageux.

Le ciel est sur son peiti nuage.
Il a pourtant le regard laiteux :
il sent les souvenirs capiteux.
Le ciel aurait voulu une vie sans âge.

Ce sont les ciels divers

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top