Poèmes

Nuit blanche

par Damien Paisant

Plus rien ne scintille
Dans ses yeux,
C’est un soir de brouillard
Au visage masqué
Qui dissimule ses étoiles
Derrière une fumée rouge ;
Le ciel fait ressortir
Des éclairs de colère,
Ses veines gonflent
Jusqu’à l’éclatement de la foudre
Sur un chêne à bout de forces ;
Rien ne dort
A part le spectre
Du mort
Qui m’a donné vie ;
Il est temps de rallumer
Le flambeau de mes rêves,
A nouveau
Le phénix pourra
Se réveiller.

Extrait de: 
Inédit (Revue Le Capital des mots, Filigranes, A l'index et Recours au poème)

Que Pensez-Vous de ce Poème?

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top