Poèmes

Mère Indéfinissable

par Charles Dobzynski

Ta mère ne fut pas ta mère

m'a avoué l'après ou l'à-suivre

de sa mort.

Pas tout à fait

celle que j'ai connue

qui me fila ombre dans l'ombre

femme d'âge peu certain

d'état-civil invalidé

de naissance irrésolue

entre deux villes mal nommées,

Ensevelie dans son visage

avec ses cheveux blancs

pour linceul

Et ses yeux gris sortent de terre

pour m'attacher vivant

à l'indéfinissable

à l'indécis

où elle émigré

pour la deuxième fois.


Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top