Liberte ou Mythe ? poème de Belhamissi Sadek
Poèmes

Liberte ou Mythe ?

par Belhamissi Sadek

Tout- petit, tout- petit,
non la p’tite hirondelle
ne touche pas m’a-t-on dit,
sacré garnement déjà p’tit rebelle,
on me l’a dit aussi.
Petit à petit, le petit a grandi,
non, non la jolie demoiselle,
n’approche pas, on te l’interdit !
Elle semblait un ange, elle était si belle,
mon joli rêve qu’on m’avait pris.
Un beau jour, adulte devenu,
vive la liberté !Enfin me suis-je dit.
les gendarmes vite l’ont su .
On me traîne et m’enchaîne manu militari,
dangereux de leur point de vue.
Derrière les barreaux, je médite depuis ami,
la leçon retenue, j’ai compris la musique.
Ainsi toute la vie, les grands comme les tout-petits
n’avancent qu’à coups de trique !
Ne l’oublie jamais, médite le ami.
Jolie p’tite hirondelle, tout comme la demoiselle
comme sorties d’un conte merveilleux,
Dieu, que vous étiez si belles
et tout-petit, fus tellement heureux
de vous croiser mais à moi on a coupé les zèles !

.
comments/
dans le dernier vers ...mais à moi on a coupé les zèles !_
dans ce monde d'interdits, même de rêver il dit que si petit enfant il fut ravi, voire ébloui de croiser l'hirondelle comme la jeune demoiselle pour leur beauté , il aura été vite mis fin à ses zèles (ses ardeurs ).
_on peut remarquer aussi le jeu de mots entre zèles et les ailes (en faisant la liaison ) de l'hirondelle. Si elles sont coupées plus question de voler ni de liberté ._


Poème publié et mis à jour le: 12 juillet 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top