Poèmes

L'Esprit Parisien

par Alfred de Vigny

Alfred de Vigny

Esprit
Parisien!
Démon du
Bas-Empire!
Vieux
Sophiste épuisé qui bois, toutes les nuits,
Comme un vin dont l'ivresse engourdit tes ennuis,
Les gloires du matin, la meilleure et la pire;

Froid niveleur, moulant, aussitôt qu'il expire,
Le plâtre d'un grand homme ou bien d'un assassin,
Leur mesurant le crâne, et, dans leur vaste sein,
Poussant jusques au cœur ta lèvre de
Vampire;

Tu ris ! —
Ce mois joyeux t'a jeté trois par trois

Les fronts guillotinés sur la place publique.


Ce soir, fais le
Chrétien, dis bien haut que tu crois.

A genoux!
Roi du mal, comme les autres
Rois!
Pour que la
Charité, de son doigt
Angélique,
Sur ton front de damné fasse un signe de
Croix.



Poème publié et mis à jour le: 12 juillet 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top