Le temps s'est arrêté poème de Houhou Tahar
Poèmes

Le temps s'est arrêté

par Houhou Tahar

Le temps s'est arrêté,
un peu avant l'été .
Je venais de glisser,
du haut d'un escalier.
C'était la pause café,
prise en toute amitié.
Je m'étais étalé
ou plutôt éclaté.
Tout le monde était choqué
en voyant l'état de mon pied,
le médecin du samu, alerté,
aussi bien que les pompiers.
Je n'avais pas encore réalisé
ce qui venait de m'arriver
avant d'avoir été shooté.
J'étais en train de délirer,
tout filait en accéléré.
Le sang partout avait giclé,
d'un pied, tout en pièces détachés.
J'avais assez de conscience,
pour faire une dernière confidence.
Même si j'étais en confiance
avec des gens pleins de bon sens,
je craignais le pire,
celui de partir
et ne plus revenir.

Toutes sirènes hurlantes,
on se prit une pente
à l'approche du giratoire,
direction le bloc opératoire.
L'équipe était au grand complet
pour en découdre avec ma plaie .
J'optai pour la péridurale
et je n'eus point mal.
Je pensais être sorti d'affaire
mais ce fut tout le contraire.
La fatale solution
qui était l'amputation
était toujours d'actualité
en cas d'infection généralisée
Il me fallait patienter
et surtout espérer
que tout allait bien se passer.
Pendant plusieurs semaines
J’étais réellement en peine
avec de belles migraines.
J'avais la jambe en chantier
qui n'arrêtait pas de m’irriter.
Elle n’échappait pas aux regards.
On aurait cru une oeuvre d'art.
J'allais la supporter malgré moi
pendant de nombreux mois........

(Tahar Houhou)


Poème publié et mis à jour le: 30 juillet 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top