Poèmes

Le petit vieux

par Houhou Tahar

Il s'est réveillé,
bien fatigué,
les larmes aux yeux,
ceux d'un petit vieux.

Il a beaucoup travaillé,
sans s'être senti exploité.
Il était dans l'ingénierie,
dans Le monde de la chimie.
Il lui avait tout donné,
même ses plus belles années.

Malgré les odeurs,
c'était son havre de bonheur.
Il l'avait tant aimé,
son difficile métier.
Un jour, il était en plein forage,
à contempler les nuages
ou dans un bureau, enfermé,
à mettre de l'ordre dans ses dossiers.
Ce n'était pas de tout repos
mais il ne fallait pas en piper mot,
toujours s'effacer
malgré les difficultés,
souffrir en silence,
en toute circonstance
à en détester
de ne pas dire la vérité,
au service des autres
tel un apôtre,
regardant ses photos jaunies,
souvenirs d'une autre vie.
Il ne pouvait effacer
ce qui était sa réalité

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top