Le signal poème de Jacques Ceaux
Poèmes

Le signal

par Jacques Ceaux

Par le silence de l'étonnement intérieur
je touche et j'entends les échos excitant
un peu comme l'attrait d'un corps de femme
caressé sans cesse par la lumière du temps

leur son enivre aussi net et palpable
que le ressac lointain d'une mer infinie
fait entendre ses modulations aux diables
aux seuls authentiques confins de l'envie.


Poème publié et mis à jour le: 19 avril 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top